La Confrérie - Monster Hunter Online


 
AccueilÉvènementsS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

  Chapitre 3 : Alfux porteuse de l’épée des tempêtes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Clarielle

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 28/07/2016
Age : 23

Feuille de personnage
Niveau:
115/120  (115/120)
H.R:
115/200  (115/200)
Point de Succès:
12445/99999999  (12445/99999999)

MessageSujet: Chapitre 3 : Alfux porteuse de l’épée des tempêtes   Lun 13 Fév - 20:49

Chapitre 3 : Alfux porteuse de l’épée des tempêtes

Il était une fois une sœur qui ressentait une profonde jalousie envers sa jumelle.
Elle se souvenait de la dernière fois où leur regard se sont croisés, un jour de pluie où leur épées s’entrechoquaient et le son de son épée volant en éclats.

Humiliée et rabaissée, elle ne pouvait plus contenir sa colère et sa haine.
Alfux cherchait un moyen de la tuer mais sans artefact, sans relique, tout cela était impossible.
Durant plusieurs de ses voyages elle entendait les poètes chanter sur les récits de l’épée des tempêtes.

Une lame maudite se nourrissant de la rancœur de son utilisateur pour augmenter sa puissance.
Elle possédait également la propriétée d’absorber l’âme des personnes tuées pour renforcer la puissance de son porteur.

Pendant plusieurs mois, elle recherchait l’emplacement de cette arme par l’étude des textes anciens et le questionnement de plusieurs anciens dans plusieurs villages perdus.

Après de nombreux efforts elle retrouva les traces d’une ancienne citée en ruine perdue au plus profond de la jungle.

Dans l’ancienne tombe d’un empereur oublié, se trouvait l’épée des tempêtes, une aura très sombre se dégageait de la lame avec une légère lueur rouge.

D’après les textes anciens la légende raconte que cet empereur aurait bâti son empire à l’aide de cet artefact maléfique et que sa soif de pouvoir fut la raison de sa perte.

En touchant la poignée de cette arme, Alfux rentra dans une phase de transcendance momentanée.
L’arme qui n’avait pas été utilisée depuis un très long moment était en quelque sorte dans une phase de sommeil et au contact de son utilisatrice, elle se réveilla soudainement et se nourrit de toutes les émotions négatives de sa porteuse.

La légère lueur rouge s’est mise à briller fortement et l’aura maléfique de l’arme était plus forte que jamais.

Quelques jours plus tard, elle défia en duel tous les maîtres qu’elle rencontra sur son chemin et les tua de sang-froid. 

Ne laissant derrière elle que terreur et désolation, plusieurs raid d’expéditions furent envoyés par de nombreux villages pour tenter de l’arrêter mais sans succès, ils furent tous anéantis.

Elle s’approchait de sa vengeance car à présent sa sœur était le dernier des maîtres encore en vie.
Au même moment, Excalibur scintilla et Clarielle ressentit une vision, celle de son maitre en danger, immédiatement elle retourna sur ses pas alors qu’elle était à mi-chemin de Pokke.

La disciple se rappela que son maître était partit à la recherche d’un artefact sacré dans un temple perdu.

La haine d’Alfux était si puissante que l’épée des tempêtes lui envoyait des visions de l’emplacement de sa sœur.

Ervid en chemin vers l’ancien temple regardait un livre décrivant le trésor caché qui s’y trouvait.
Soudainement Alfux dégaina sa lame maudite  et s’apprêta à transpercer sa sœur de sang-froid, lorsque tout à coup Clarielle percuta la lame d’alfux et s’écria : MAITRE !!!

L’impact des deux  artefacts provoqua un souffle d’énergie repoussant les deux épéistes, les laissant tous deux momentanément étourdis.

Pendant ce temps Ervid s’empressa vers le temple afin de rechercher la relique qui permettra de purifier l’artefact maudit  de sa sœur.

La porteuse de l’épée des tempêtes se releva plus rapidement que la détentrice d’Excalibur et commença à courir vers le temple avec une légère avance.

Toutes les deux couraient sur le pont en direction du temple tout en se portant des coups et en les bloquant.

Au fond du temple Ervid découvrit la relique, c’était le fourreau d’Excalibur, Avalon !
Alfux arriva face à sa soeur et immédiatement dégaina sa lame des tempêtes et s’empressa d’enchaîner ses coups à la vitesse de l’éclair !

Le dernier des maîtres esquiva la majorité des attaques complètement désarmé mais n’échappa malheureusement pas à l’épée maudite qui lui transperça la poitrine !

C’était avec le rire le plus machiavélique qu’on entendait rire Alfux, elle s’écria : Enfin ma vengeance est accomplis ! Je suis la plus forte, personne ne peut me battre, prosternez-vous face à ma puissance ! Je dominerai le monde je serai la plus grande tyran de tous les temps !

Clarielle arriva avec quelque seconde de retard et contempla l’horreur de la scène, les larmes n’arrêtèrent pas de couler sur son visage attristé et en même temps en colère.
Elle essuya ses larmes et dégaina Excalibur en s’écriant : assassin !!!!!!!!

Le combat faisait rage entre l’ancien disciple et la porteuse de l’épée des tempêtes !
Les deux lames artefacts s’entrechoquaient inlassablement, la puissance des coups était telle que les murs du temple commencèrent à trembler et à s’effondrer.

Ervid n’était pas encore morte et dans son dernier souffle de vie, elle rampa avec douleurs et difficulté pendant que sa disciple affronté sa sœur.

Le dernier des maîtres s’approcha d’Avalon et essaya de l’attrapé.
Au moment où elle le toucha, le fourreau magique soigna instantanément toutes les blessures du maître comme si elle n’avait jamais été blessée.

La détentrice d’Excalibur concentra de l’énergie dans sa lame, se mit à courir très rapidement et relâcha une énorme charge 4 contre la porteuse de l’épée des tempêtes, la violence de l’impact était si puissant qu’elle désarma Alfux.


Son épée maudite tomba près de sa sœur, qui utilisa le fourreau sacré d’Excalibur pour purifier le maléfice de l’artefact, toute l’énergie négative de l’arme s’est reconvertit en énergie positive. L’épée maudite devenu ainsi une épée sacrée.

Tous les pouvoirs maléfiques d’Alfux disparurent, à la seconde suivante elle perdit connaissance.
A son réveil elle avait tout oubliée comme si l’esprit maléfique de la lame qui la possédait avait disparue.

Clarielle était dans les bras de son maître qui la réconfortait, Ervid utilisa également Avalon pour soigner les blessures de sa disciple.

Au moment où Avalon toucha la détentrice d’Excalibur, elle vit en une fraction de seconde le passé de son maître et ces liens avec sa sœur.

Alfux se réveilla comme si tout cela était un cauchemar, et se souvenait seulement des bons souvenirs qu’elle avait avec sa sœur.

Elle regarda Ervid en pleurant à chaude larmes et sans savoir pourquoi dis : pardonne-moi pour tout ce que j’ai fait !
Revenir en haut Aller en bas
 
Chapitre 3 : Alfux porteuse de l’épée des tempêtes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Composition du Chapitre
» [Story] BIONICLE The Yesterday Quest : Chapitre 2
» Lion El'Jonson:Primarque des Dark Angels 1 Légion/Chapitre
» Maitre de chapitre Archangels
» Chapitre SM perso: mes "Doom Dragons"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Confrérie - Monster Hunter Online :: Informations Générales :: Présentations & Role Play :: Histoire de la Confrérie :: Les 5 Héros de la Destinée-
Sauter vers: